Directeur de l’Energie :  M. Bouh Moussa Sougueh

Email :

 

La Direction de l’Energie est une direction de l’administration centrale, elle relève de la responsabilité du Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles. Suite au nouvel organigramme portant réorganisation du Ministère. La Direction de l’Energie s’est vu complètement modernisée avec un renforcement accrue de ses capacités, notamment en moyens humains grâce à l’intégration de cinq ingénieurs de formation depuis ces deux dernières années et ce, en vue de renforcer les moyens accordés au développement du secteur de l’énergie dans notre pays.

Grace à ce nouveau souffle régénérateur,  la Direction s’impose de plus en plus au fil des mois non seulement comme le maître d’œuvre de la transition énergétique mais aussi comme un artisan incontournable du développement du secteur des énergies renouvelables et de l’électrification rurale dans notre pays. Le Ministère dispose ainsi avec la Direction de l’Energie, d’une équipe à la fois totalement transversale et extrêmement compétente dans un secteur clef tel que la bataille économique de demain. Depuis ces derniers mois et avec l’arrivé du nouveau Ministre Son Excellence Ali Yacoub Mahamoud, les activités et les missions de la Direction ont  considérablement évolués pour dépasser la seule production énergétique, thématique de la mise en place de la politique de régulation de l’énergie. Ce n’est sans aucun doute pas un hasard si pour la première fois depuis des années, le gouvernement a décidé de financer plusieurs projets – dans des domaines aussi diversifiés tels que les statistiques énergétiques mais aussi dans le développement et la production de gaz de cuisson grâce à la biomasse ménagère – dans la loi des finances de l’année 2014 pour le compte de la Direction de l’Energie.

Dans le domaine de la sécurité énergétique la Direction s’attèle au développement des énergies alternatives, tels que le solaire, l’éolien ou la géothermie. Ces types d’énergies dont le potentiel n’est plus à démontrer à Djibouti sont un pilier de notre politique énergétique. La sécurité repose donc pour une grande partie sur le développement de la filiale des énergies renouvelables et la sécurisation de l’approvisionnement énergétique.

Missions

La Direction de l’énergie définit et met en œuvre la politique énergétique de la République de Djibouti. En plus de ses responsabilités régaliennes, la direction participe à la lutte contre la pauvreté pour permettre l’accès à l’énergie aux populations les plus défavorisés. Dans ses secteurs de compétences, ses diverses missions peuvent être regroupées autour des axes suivants :

–          Le développement et l’ouverture des marchés de l’énergie, notamment électrique ;

–          Définir et faire appliquer la feuille de route nationale en matière de développement, de mise en œuvre et de suivi des secteurs clés de l’énergie  tels que les énergies renouvelables ;

–          L’encadrement et la mise en place de mesures de facilitation à l’installation et à l’adaptation au marché local et régional des entreprises industries du domaine des énergies renouvelable ;

–          La mise en place et le contrôle des  missions régaliennes ;

–          L’élaboration et la mise en œuvre d’une politique d’électrification en milieu rural grâce aux énergies renouvelables et conventionnelles ;

–          La mise en place d’une politique de tarification et de régulation des prix de vente de l’électricité ;

–          L’élaboration des projets éligibles au mécanisme bilatéral ou multilatéral visant à lutter contre le changement climatique ;

–          Le suivi et la gestion des projets venant sous la Direction avec la DGP ;

–          La mise en œuvre de la politique stratégique de développement des énergies renouvelables et des énergies conventionnelles ;

Organisation

Pour arriver à répondre à toutes ces prérogatives, la Direction de l’Energie s’appui sur ses quatre services administrés par des ingénieurs de l’administration centrale, ces services comprennent :

–          Le Service des énergies renouvelables ;

–          Le Service de l’électrification rurale ;

–          La Service des énergies conventionnelles ;

–          Le Service des réglementations.

 

Le Service des Energies Renouvelables est chargé de :

–   L’élaboration de la politique sectorielle dans le domaine de l’énergie, la promotion et le développement de l’exploitation des énergies renouvelables ;

–   La mise en œuvre de la politique stratégique de développement des énergies renouvelables ;

–   L’élaboration des projets éligibles au mécanisme bilatéral ou multilatéral visant à lutter contre le changement climatique ;

–   De la connaissance du gisement des Energies Renouvelables et de leur utilisation sur le territoire de la République de Djibouti ;

–   De la mise en œuvre de la politique sectorielle dans le domaine des Energies Renouvelables ;

–   De la prospection de l’exploration des ressources énergétiques renouvelables (éolien, solaire, géothermie, biomasse, marine) ;

–   De la mise en place et de la diffusion des atlas énergétiques sur les données scientifiques relatives aux énergies renouvelables ;

–   De la mise en place de normes et certifications de conformité sur tous les appareillages en énergie renouvelable adapté aux conditions météorologique du pays (panneaux solaire, turbine éolienne.. etc.) ;

Du Suivi et de la gestion des projets sur les Energies Renouvelables avec la DGP.

 

Le Service de l’Electrification Rurale est chargé de :

–   L’élaboration d’une stratégie sectorielle et d’un plan d’action pour l’électrification des localités et zones non électrifiés en milieu rural ;

–   L’élaboration et la mise en œuvre d’une politique d’électrification en milieu rural grâce aux  énergies renouvelables et conventionnelles ;

–   La Mise en œuvre de la politique nationale d’électrification en milieu rurale en collaboration avec les différentes instances étatiques (Education Nationale, Ministère de l’Intérieur, Ministère de l’Agriculture, Ministère de la Santé…etc.) et les conseils régionaux ;

–   La mise en œuvre de programmes adaptés de promotions des solutions d’électrifications avec les différentes sources d’énergies renouvelables du pays (solaire, éolien, biomasse, géothermie) ;

–   La gestion et l’exploitation du parc des centrales électriques et des infrastructures décentralisées installées en milieu rural ;

–   Le suivi des programmes nationaux d’électrification rurale en collaboration avec les départements et partenaires concernés ;

–   Du développement des réseaux de distribution électrique en milieu rural et périurbain en collaboration avec le service de l’énergie conventionnelle.

 

Le Service des Energies Conventionnelles est chargé :

–   L’élaboration des politiques sur les Energies Conventionnelles dans l’ensemble du territoire en accord avec les différentes commissions Énergies ;

–   L’élaboration d’une stratégie sectorielle et d’un plan d’action pour les énergies conventionnelles et de leur transition vers les énergies renouvelables sur l’ensemble du territoire ;

–   De la mise en œuvre de la politique stratégique des énergies conventionnelles ;

–   Le suivi et l’évaluation des programmes en énergie conventionnelle en partenariat avec les compagnies d’électricités ;

–   Elaboration les programmes d’approvisionnement en énergie conventionnelle en collaboration avec les compagnies d’électricités et les organismes et institutions régionales ;

–   L’élaboration d’une stratégie sectorielle et d’un plan d’action pour les énergies conventionnelles et de leur transition vers les énergies renouvelables sur l’ensemble du territoire ;

Le Suivi et l’évaluation des programmes et projets en énergie conventionnelle.

 

Le Service des Réglementations est chargé de:

–   Mettre en place une politique nationale pour la régulation et la tarification du sous secteur de l’électricité sur l’ensemble du territoire national en collaboration avec l’EDD, le Service de l’Electrification Rurale et en accord avec les différentes commissions énergies ;

–   L’élaboration d’une réglementation pour les secteurs énergétiques et du sous-secteur de l’électricité ;

–   La Mise en œuvre de la politique nationale de réglementation, de régulation et de tarification du sous secteur électrique en accord avec les différentes commissions énergies ;

–   De la mise en place d’une politique nationale pour la régulation et la tarification du sous secteur de l’électricité sur l’ensemble du territoire national en collaboration avec l’EDD, le Service de l’Electrification Rurale et en accord avec les différentes commissions énergies.

La direction de l’énergie est dirigée par un Ingénieur du corps des métiers de l’énergie et des mines, catégorie A1, titulaire d’un diplôme en énergie ou équivalent avec cinq années d’expérience. Elle/Il est nommé (e) par décret pris en conseil des ministres sur proposition du Ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles. Elle/Il est mis fin à ses fonctions dans les mêmes conditions.